Accusés, levez-vous ! – chapitre 3

Accusés

On enchaina ce jour cinq cours jusqu’à 19 heures. Je rentrai à la maison, épuisée par cette journée, je pense que c’était juste l’angoisse de ce matin qui m’a si littéralement épuisée.

Les jours se suivaient ainsi et se ressemblaient presque, j’allais et venais du campus, c’était le seul endroit que je connaissais d’ailleurs à dire vrai, mais cela me convenait parfaitement.

Ce matin du 25 juin 20… je devais retirer un dossier à la Direction des Affaires Académiques et je sais plus, donc je m’y suis précipitée pour ne pas trop attendre dans la queue qui était devenue notre cher quotidien sur ce campus.

Au moins je suis dans les trente premiers, c’est déjà ça. Deux heures plus tard, je fus servie, non pas sans l’insolence des agents qui étaient habileté à nous « servir », mais bon, on était habitués ; pour eux, nous n’étions que des moins que rien.

Je décidai de me reposer un instant avant d’aller suivre mon prochain cours ; normal, j’étais debout pendant plus de deux heures.

Je m’assis sur un reposoir face à la route, quand j’entendis une voix qui me glaça le sang. Celle-ci, je la reconnaitrais parmi mille, elle est unique, c’est la seule qui pénètre tout mon être, qui peut à la fois me calmer et me remonter en même temps, elle résonne comme un doux tonnerre, elle me ramena un an en arrière :

  • Bonjour Lucie…
Fermer les commentaires

Ajouter un commentaire