Vulnérabilités informatiques : quels enjeux pour notre vie privée ?

Vulnérabilités informatiques : quels enjeux pour notre vie privée ?

De nos jours, nous passons beaucoup de temps sur notre ordinateur pour correspondre, faire nos emplettes, surveiller notre compte en banque, étudier etc. La sécurité informatique devient alors un enjeu crucial pour assurer ces actions que nous effectuons. Malheureusement, force est de constater que nos ordinateurs sont vulnérables et de ce fait nous rendent, nous utilisateurs, vulnérables.

Une cyberattaque peut très vite arriver

Lorsqu’avec notre ordinateur, nous nous connectons au monde entier via internet, nous devenons une cible potentielle. En effet, n’importe qui peut subir une cyberattaque et cette dernière peut avoir de graves conséquences. Les ransomwares par exemple, aussi appelés rançongiciels, ont fait leur apparition en 2016. Ils verrouillent toutes les données d’un ordinateur et proposent à leur propriétaire de les récupérer moyennant une rançon. En Allemagne, ils réussirent même à paralyser un hôpital entier. Une fois la machine infectée, impossible d’ouvrir les données. N’importe quel programme répondra qu’il est incapable de lire les fichiers. S’en suit une lettre ou note de chantage contenant l’adresse de récupération du décrypteur. Il est clair que les pirates veulent de l’argent. Une fois la clé achetée, ils livrent la clé de décryptage et conseille notamment de faire plus de sauvegarde, car face à ce genre d’attaque, cette option est l’unique solution de récupération des données.

Les ransomwares sont un véritable fléau

Quelques cyberattaques ayant eu un impact considérable

#1

Des hackers provoquent une belle pagaille lorsqu’en 2015, ils jettent leur dévolu sur le site de rencontre Adult FrienFinder. Ils accèdent aux données de quelques 3,5 millions d’utilisateurs, notamment leurs mails et autres cartes bancaires, mais aussi leur(s) préférence(s) sexuelle(s) et leurs liaisons extraconjugales. Le but des cybercriminels : faire chanter leurs victimes avec les données dérobées, faire des campagnes de spams et d’usurpation d’identité.

#2

En Juillet 2011, fuite majeure de données chez la police et les douanes en Allemagne. Tous les serveurs du système de surveillance sont contaminés par des virus informatiques. Les pirates publient les codes de cryptage de la police, et parviennent à activer et désactiver à leur guise, les systèmes de suivi des autorités.

#3

L’Estonie avait pour ambition de devenir le pays connecté par excellence. Dès 1997, le petit État de la Baltique passe sous toutes les mérites. En 2007, des pirates étrangers lancent une cyberattaque de grande envergure dans les réseaux des banques, de la police et du gouvernement, et paralysent l’Estonie dans ses signes officiels de requête. Dans le pays, c’est l’anarchie. Même les numéros d’appel d’urgence sont indisponibles.

Au bout du compte, chaque système informatique est vulnérable. Des moyens de protection existent, mais l’immunisation contre les cyberattaques est une utopie. Se protéger contre ces agressions est aussi une question de démocratie, et nous avons tout l’intérêt à faire appel aux spécialistes des failles de sécurité.

Crédit photo : Freepik

 2 Commenter
Fermer

Ajouter un commentaire