Picasso : portrait d’un génie artistique

Picasso : portrait d’un génie artistique

Lorsqu’il était demandé à Picasso ce qu’était pour lui une journée idéale, il répondait en  tout bon espagnol : la messe le matin, la corrida l’après-midi et le bordel le soir. Une phrase qui finalement condense assez bien son art.

Un talent révélé très tôt

Pablo voit le jour à Malaga en 1881. Le petit garçon dont le père est professeur de peinture dessine des deux mains avant même de savoir écrire. Son nom complet ( respirez cinq fois et répétez ) est : Pablo Diego José Francisco de Paula Juan Nepomuceno María de los Remedios Cipriano de la Santísima Trinidad Mártir Patricio Ruiz y Picasso. Eh oui, vos noms et tous vos alias ne font pas le poids.

À huit ans, il peint son premier tableau : Le petit picador jaune. Il ne s’en séparera jamais. On y voit un homme à cheval, le picador piquant le taureau pour le fatiguer.

Le Petit Picador jaune - Pablo Picasso
Le Petit Picador jaune

Pablo Picasso : l’étudiant bohème (1896-1900)

Picasso étudie la peinture à Barcelone puis à Madrid. En ce moment ses premiers tableaux connaissent un petit succès. En 1900, Picasso découvre Paris au cours de l’exposition universelle où il présente une de ses toiles. Il y rencontre des marchands d’art qui lui achètent ses premières œuvres.

La Période Bleue (1901-1904)

Les œuvres de Picasso sont classées selon une caractéristique particulière. Ainsi, la période bleue désigne l’époque où il peint une série de tableaux dont le bleu est la principale couleur. Il y met souvent en scène des pauvres et des malades.

Pablo est attristé, car n’ayant pas suffisamment d’argent pour vivre. Il se représente dans un autoportrait bleu qui date de 1901, l’année aussi où pour la première fois, il signe Picasso.

Le vieux guitariste aveugle - Pablo Picass
Le vieux guitariste aveugle

La période rose (1904-1907)

Les nuances rouges des tableaux de Picasso montrent que l’artiste est beaucoup plus heureux. Il est amoureux et vit à Paris dans un atelier plein d’objets étranges (des os, des morceaux de bois, des boîtes d’allumettes, de cigarettes) qu’il empile un peu partout.

Il peint des clowns, des dompteurs de cirque, et surtout il termine un tableau qui deviendra célèbre : Les demoiselles d’Avignon. Ce tableau est rose bien sûr, mais il annonce un nouveau style : le cubisme.

Les Demoiselles d'avignon - Pablo Picasso
Les Demoiselles d’Avignon

L’aventure cubiste (1908-1915)

Reproduire un paysage, un portrait ou une scène sous la forme de figures géométriques le plus souvent des carrés, c’est l’invention de Picasso et de son ami, Georges Braque. En plus de la peinture, ils utilisent aussi des morceaux de journaux, des paquets de cigarettes, du sable ou des morceaux de bois qui sont parfois collés sur la toile.

Ces œuvres surprenantes pour le public sont exposées dans tous les plus grands musées du monde.

Guernica - Pablo Picasso
Guernica(1937) par Pablo Picasso

Les ballets Russes (1915-1925)

C’est à Rome que Picasso rencontre le russe Serges Diaghilev. Ce dernier est le créateur d’une compagnie de danse, nommée Les ballets russes. Pour son spectacle, il demande à Pablo de dessiner les décors et les costumes.

C’est à cette occasion que Picasso fit la connaissance d’Olga, une des danseuses du ballet. Il épousa celle ci le 12 juillet 1918. De leur union est né Paulo en 1921. Picasso se servira plusieurs fois d’Olga et de son fils comme modèles.

Les dernières années de vie de Pablo Picasso (1955-1973)

Olga, dont il s’était séparé, mais n’a jamais divorcé, décède en 1955. Picasso décide quelques années plus tard d’épouser sa dernière compagne, Jacqueline, avec qui il finit ses jours au château de Vauvenargues en Provence.

Il peint, sculpte, expose. Le 08 avril 1973, il décède d’une embolie pulmonaire et est enterré dans le parc du château. Picasso est l’un des plus célèbres peintres contemporains et fait partie des artistes les plus productifs de son temps.

 8 Commenter
Fermer

Ajouter un commentaire

Ne manquez pas