Annonce

Annonce

Le sucre : un tueur au goût agréable

Le sucre : un tueur au goût agréable

En 30 ans, le nombre d’obèses a doublé pour atteindre 600 millions. Le nombre de diabétiques a triplé pour atteindre 347 millions. Il est vrai que le sucre fait du bien, car il donne de l’énergie ou remonte le moral. Mais d’un autre côté, le sucre est responsable de plusieurs maux  dont : la carie, le surpoids, le diabète et même le cancer.

Pourquoi incriminer le sucre ?

Sucre
Sucre blanc granulé. Crédit: Pixabay

Le sucre rend les gens très heureux et leur permet d’assumer leur amour et choix partout dans le monde. Les parents refuseront catégoriquement de donner une bière à leur enfant. En revanche, ils n’hésiteront pas à lui donner une canette de coca, des biscuits, mais aussi la plupart des aliments transformés du supermarché. Est-il exact que le sucre est toxique ? Oui de récentes études indiquent que le sucre, tel que beaucoup de personnes le consomment de nos jours, est une toxine.

En 2011, l’Assemblée Générale des Nations-Unies déclarait que désormais, les affections non contagieuses telles que le diabète touchaient non seulement les pays développés, mais aussi ceux en voie de développement. Dans les pays africains et asiatiques, le développement de ces pathologies est plus préoccupant que celui des maladies infectieuses.

Qu’engendre ce tueur silencieux dans notre corps ?

Vous est-il déjà arrivé de remarquer que lorsque vous mangez un biscuit, vous aviez automatiquement envie de finir la boîte ? Le sucre agit comme une drogue dure et peut engendrer une réelle dépendance physique et psychologique.

  • Le sucre peut engendrer une accumulation de graisses corporelles : les matières grasses n’étant pas les seules responsables de l’excès pondéral.
  • Le sucre accélère le vieillissement de la peau, en influençant par la même, la qualité du derme. Il réagit chimiquement avec les protéines et les lipides présents dans le derme et engendre ce qu’on appelle la glycation. Ce processus abîme le collagène et provoque une perte d’élasticité de la peau. Les tissus cutanés se relâchent et les rides apparaissent plus vite.
  • Le sucre dégrade les artères et favorise le risque de maladies graves. Un excès de sucre notamment dans les boissons industrielles peut être associé à l’athérosclérose, une maladie caractérisée par une obstruction des artères. Augmentant le risque de diabète, l’excès de sucre s’attaque au pancréas, l’organe responsable de la production d’insuline. Cet abus peut empêcher l’organisme de réguler la glycémie. 

Que faut-il faire ?

sucre : Crème glacée
Crèmes glacées. Crédit : Pixabay

“Arrêter complètement les sucres” est une mauvaise idée, vu qu’on se priverait de ces aliments, qui par ailleurs nous apportent des vitamines, des minéraux, des fibres. Il est plus question de modération que d’arrêt. Pas plus d’un verre de boisson sucrée par jour.

Il est fortement conseillé de ne pas dépasser 100 grammes de sucre par jour, hors lactose et galactose. Cette quantité représente une pomme, une banane, 50 grammes de céréales au petit-déjeuner et une boisson sucrée.
Se méfier du sucre caché dans les aliments tout prêts achetés dans les commerces.

Pour finir, il est important de montrer aux enfants dès le départ qu’à table, c’est normal de boire de l’eau qu’une bouteille de soda lors des repas. D’ailleurs, si les habitants d’Okinawa sont moins touchés par les maladies liées à l’âge, c’est en partie grâce à leur alimentation composée essentiellement de légumes.


Suivez ce lien pour connaître les signes d’une consommation excessive de sucre.

 5 1
Fermer
  • Ajouter un commentaire

    Annonce

    Annonce

    Ne manquez pas