Balade d’une silhouette

Balade d’une silhouette

Ce soir comme beaucoup d’autres soirs,
Le jour rabat ses paupières sur ma silhouette,
Assise à contempler le ciel.
À penser, l’air triste, à Dieu et son mystère,
À penser comme un fils,
À un père parti hier.

Malgré la misère d’une mère,
Et les malheurs de la terre,
À oublier le passé et ses malheurs,
À ressasser les souvenirs de joie précaire,
À repasser Les Mille-et-une Nuits et leurs suaves saveurs,
À s’accrocher à l’âpreté de l’optimisme par candeur.

Et rêver d’un lendemain plein de douceur et de bonheur,
Demain, peint en fleurs de merveilleuses couleurs.
La lune s’est remplie de la nuit,
Elle est bien pleine.

Alors, je vais me coucher un peu,
Fermer les yeux,
Pour continuer par vivre, ivre de mes idéaux,
Vivre sur mes pages écrites à l’encre de rêves,
À me balader, flotter sur les plages des confins de la terre.

 

Crédit photo: Pixabay

 8 Commenter
Fermer

Ajouter un commentaire