Où es-tu, ma-dame ?

Homme séparé de sa femme (dame)

Depuis la Mousson, sans toi je fane,
Mon corps se glace,
Je me noie dans la solitude,
Mes oreillers se lassent.

Quel sort est réservé à Titus sans Bérénice ?
Depuis que tu es à des centaines de lieues,
À t’entendre, mes poils se hérissent,
Tombent à l’eau les efforts de la maligne Domitie.

Que serait Assuérus sans Esther ?
Je ne sais quelle nymphette,
Aveuglée par ses rondeurs,
Saurait égaler ta vertu si manifeste.

La nécessité fait loi, dit-on.
Ne saurait calmer mes soupirs,
Toute la sagesse contenues dans les dictons.
Auprès de toi, renaitront mes éclats de rires.

Fermer les commentaires

Ajouter un commentaire

Lire également