Monogamie : pourquoi un animal voudrait-il rester avec un seul partenaire pour la vie ?

Monogamie : pourquoi un animal voudrait-il rester avec un seul partenaire pour la vie ?

La monogamie parmi les animaux terrestres n’est peut-être pas monnaie courante, mais c’est le secret de la survie pour quelques privilégiés.

Le campagnol des prairies, un model de monogamie

Les campagnols des prairies (Microtus ochrogaster), par exemple, contrairement à la plupart des rongeurs, s’accouplent, construisent un nid, se toilettent et élèvent leurs petits. Leur comportement monogame est en partie enraciné dans les prairies clairsemées des États-Unis et du Canada.

Campagnol des prairies

Les animaux doivent se battre pour des ressources limitées et se reproduire autant qu’ils le peuvent pendant une durée de vie qui ne dure qu’un an ou deux, et ils peuvent accomplir davantage en équipe. Mais il y a plus dans cette histoire d’amour.

Les experts disent que certains produits chimiques du cerveau jouent un rôle dans la formation de liens entre les campagnols des prairies, plus que chez les autres rongeurs. Pourtant, l’amour est compliqué, même pour ces modèles de mariage à fourrure.

Les campagnols des prairies sont considérés comme « socialement monogames » mais pas « génétiquement monogames », selon William Kenkel, chercheur postdoctoral à l’Institut Kinsey dans l’Indiana. Parfois, le mâle ou la femelle peut s’égarer et s’accoupler avec un étranger. ( Ah bon?)

Campagnol des prairies

Pour l’instant, les chercheurs ne savent pas pourquoi. « Ils ne sont pas fidèles à 100%, ce qui pourrait même en faire un meilleur modèle de comportement humain », a déclaré Kenkel.

Dans tout le règne animal, les scientifiques ont trouvé des exemples de créatures qui n’ont d’yeux que pour un seul compagnon, tandis que d’autres préfèrent le statut de principalement monogame. Quoi qu’il en soit pour eux, les animaux de cette galerie semblent croire aux aspects du bonheur monogame.

Quelques animaux réputés monogames

 

Source: National Geographic

Credit Photo : Pixabay

 7 Commenter
Fermer

Ajouter un commentaire