Le Titanic : pourquoi l’insubmersible s’est-il retrouvé au fond du Pacifique?

Le Titanic : pourquoi l’insubmersible s’est-il retrouvé au fond du Pacifique?

C’est l’un des navires les plus majestueux et les plus célèbres de tous les temps. Construit dans les chantiers navals de Belfast, le Titanic était le fleuron de l’industrie britannique. Symbole de puissance et d’invincibilité, comment un bateau dit « insubmersible » a-t-il pu couler en quelques heures ? Entre négligence criminelle, intérêts économiques et chaîne de coïncidences tragiques et malheureuses, voici certaines des raisons de ce naufrage qui aura emporté 1500 vies au fond des océans.

Le Titanic a-t-il coulé à cause de la glace, du feu ou d’intérêt financier ?

Le titanic

Le journaliste Senan Molony a étudié le sort du Titanic pendant plus de 30 ans. Il a ainsi découvert une trace longue de 30 mètres sur la coque du bateau, après avoir récemment examiné des photographies inédites, qui ont été prises par John Kempster l’ingénieur électricien du Titanic.

D’après ces clichés, un incendie aurait eu lieu sur le chantier de construction du navire dans une partie de la coque (partie que l’Iceberg heurtera plus tard). Le feu aurait brûlé pendant 3 semaines à une très haute température avant que quelqu’un ne s’en rende compte. Les experts en métallurgie sont sûrs que cela aurait pu facilement fragiliser le métal en réduisant sa solidité de 75%. Le pourquoi l’iceberg n’a rencontré aucun problème pour créer le trou dans la coque du navire.

Les historiens rapportent que la direction du projet était au courant de l’incendie et savait que le navire n’aurait pas dû larguer les amarres pour ce voyage mortel. Les tickets avaient pourtant été vendus et l’annulation du voyage aurait provoqué la faillite des propriétaires du navire.

Le naufrage du Titanic, un concours de négligences

Le titanic au fond de l'océan
Le Titanic au fond de l’océan

L’excès de confiance

Le 10 avril 1912, le Titanic quitte les côtes anglaises avec 1845 personnes. Au cours du voyage, plusieurs passagers montraient d’étranges symptômes, comme des délires ou des crises d’angoisse. Ce fut le cas du journaliste William Thomas Stead qui auparavant a publié un article de fiction où il était question d’un naufrage causé par un iceberg.

Pourtant, la probabilité de rencontrer ces morceaux de glace errants étaient infimes, puisque le Titanic suivait un itinéraire conseillé de navigation. Du moins c’est ce que pensait le capitaine et les patrons de la compagnie White Line. Un excès de confiance qui allait s’avérer fatal.

L’absence de jumelles et de canots de sauvetage

Sur le bateau était également absent un objet essentiel : des jumelles. Pour le capitaine, c’était préférable de les verrouiller dans une pièce que de servir dans les mains d’un marin.

Une autre négligence est en relation avec les canots de sauvetage. Afin de pouvoir recevoir tous les passagers, le Titanic avait besoin de 60 canots de sauvetage. L’architecte, Alexander Carlisle n’en avait prévu que 48. En dernier ressort, pour des raisons esthétiques, le nombre a encore été plus réduit pour atteindre les 20 canots.

D’ailleurs, aucun exercice de canots de sauvetage n’a eu lieu sur le Titanic. Le capitaine Edward John Smith a annulé l’exercice programmé pour le matin du naufrage du Titanic. Personne ne connait les raisons de cette annulation. Après l’accident, l’équipage a pris plus d’une demi-heure avant de lancer les canots, et le premier canot ne contenait que 27 passagers sur 65 possibles.

Des signaux de détresse repérés tardivement

Pendant que le Titanic coulait, l’équipage a envoyé plusieurs signaux de détresse sans retour. La réfraction de la lumière pourrait être la raison de la non remarque de ces signaux. L’historien Tim Maltin est également convaincu que la réfraction de la lumière cette nuit-là, serait la raison pour laquelle les veilleurs n’ont pas aperçu l’iceberg.

Source : Sympa

 3 Commenter
Fermer

Ajouter un commentaire