Annonce

Annonce

Le complexe de Dieu : quoi savoir sur ce trouble de la personnalité ?

Le complexe de Dieu : quoi savoir sur ce trouble de la personnalité ?

Qui veut être Dieu ? Toi ? Non ? Et toi ? Non plus ? Pour être Dieu, il faudra tuer l’ancien. Quel genre d’homme peut prétendre être Dieu ? Vous avez sûrement remarqué la touche du récent challenge sur TikTok avec ces mots. Connaissez-vous dans votre entourage des genres de personnes qui se croient tout-puissants ? Des êtres privilégiés, nombrilistes avec un air supérieur, armés d’une confiance inébranlable ? Des hommes avec qui il est quasi impossible de débattre sur un sujet ? Si oui, il est fort probable qu’ils soient atteints du trouble du complexe de Dieu.

Le complexe de Dieu : de quoi s’agit-il ?

Le complexe de Dieu n’est ni un trouble qui peut être diagnostiqué ni un terme clinique reconnu par la communauté scientifique. Le terme a été employé pour la première fois par Ernest Jones qui le décrit comme une croyance que l’on est Dieu.

Egocentrisme - complexe de dieu

Une personne atteinte du complexe de Dieu, se croit incapable de connaître l’échec. Elle refuse d’admettre la possibilité d’erreur même devant des preuves irréfutables. Une personne avec ce complexe, prend ses propres visions du monde comme étant une philosophie, une vérité absolue et vit dans une illusion d’une toute-puissance.

Parfois sophomaniaque, la personne considère ses opinions personnelles comme étant incontestables. Il peut également lui arriver de n’avoir aucun respect pour les codes sociétaux.

Selon le site academie, on détecte le complexe de Dieu chez une personne quand, elle a une confiance inébranlable en elle, dans ce qu’elle dit, pense et fait, quand elle est incapable de se remettre en question, et n’admet pas ses erreurs. Et surtout quand, elle prétend avoir des solutions ultimes à des choses aussi difficiles qu’elles soient, sans être même briefé sur la chose.

Le complexé de Dieu est plus qu’un mégalomane

Être homme, c’est tendre à être Dieu“, écrivit Sartre dans sa philosophie athéiste. Contrairement à un mégalomane qui surestime ses capacités et qui a une forte estime de soi, le complexé de Dieu, lui, croit qu’il peut accomplir plus que ce qui est humainement possible et que ses opinions sont supérieures à celles des autres.

Les médecins et psychologues souffriraient assez du complexe de Dieu. On le rencontre également chez les chefs d’entreprises, les politiciens, ainsi que des personnes qui, face à un monde incroyablement compliqué, sont malgré tout absolument convaincues, qu’ils comprennent la façon dont le monde fonctionne.

Il faut noter que, tout un chacun d’entre nous est capable de manifester le complexe de Dieu, dès lors qu’on n’est pas prêt à remettre en questions nos convictions dans ce monde en perpétuelle évolution.

 10 Commenter
Fermer

Ajouter un commentaire

Annonce

Annonce

Ne manquez pas