Annonce

Annonce

Les femmes sont les plus touchées par les corvées d’eau

Les femmes sont les plus touchées par les corvées d’eau

Inégalement répartie, 97% de l’eau terrestre constitue les océans, les mers et moins de 1% est disponible pour hydrater et nourrir l’humanité.

Journée mondiale de l’eau : 22 mars

Journée mondiale de l'eau

Le 22 décembre 1992 l’assemblée générale de l’ONU décide de choisir la journée du 22 mars comme Journée mondiale de l’eau. Célébrée depuis 1993, c’est l’occasion de rappeler que partout dans le monde des populations souffrent de problèmes liés à l’eau.

En effet, près de 2,1 milliards de personnes n’ont toujours pas accès à l’eau potable à leur domicile ( soit 30% de la population mondiale ).

Certains gaspillent l’eau, d’autres en meurent

Il faut savoir que l’or bleu n’est pas illimité, mais nous le gaspillons. À cause des fuites de canalisation, un pourcentage représentatif se perd directement dans la Terre. Le gaspillage de l’eau passe également par l’alimentation. À l’échelle mondiale, 1/3 de la production alimentaire est jetée chaque année. C’est évidemment autant d’eau qui sert à irriguer, mais aussi à transformer les produits. D’ailleurs, au niveau mondial, 70% de l’eau douce est consommée par le milieu agricole.

Difficile de continuer le gaspillage alors que le réchauffement climatique aggrave la sécheresse et augmente nos besoins en eau. Pour faire pousser leurs légumes, abreuver leurs bétails, les agriculteurs et éleveurs ont besoin d’eau.

Les projections pour l’avenir sont d’autant plus effrayantes. En 2050, 4 milliards d’êtres humains auraient difficilement accès à l’eau, soit presque la moitié de la population mondiale. Pendant que certains gaspillent cette eau, d’autres meurent par manque. Il faut savoir que si l’eau est à l’origine de la vie sur terre son absence la rendra plus difficile.

Accès à l'eau
UNICEF/UNI112853/Pirozzi- While drinking water from a hand pump, a child smiles, in Mzuzu, Malawi.

S’il ne se passe rien, le scénario d’une guerre de l’eau est envisageable. Il faut migrer vers plus de sobriété de mode de consommation. Les changements climatiques favorisent une sécheresse qui en elle-même, n’est pas inquiétante, mais plutôt sa répétition dans le temps. Qu’elle soit agronomique, hydrologique ou météorologique, la sécheresse est un véritable fléau naturel qui, dans le meilleur des cas, interpelle à une conscientisation au travers d’une politique de gouvernance de cette précieuse ressource qu’est l’eau. – Gilles LAWSON 

La lourde corvée qui écrase les femmes

femme - eau

Plus de 263 millions de personnes vivent à plus de trente minutes du premier point d’eau et c’est souvent les femmes qui sont les plus touchées par ces corvées d’eau qui peuvent durer toute une journée.

Tout d’abord, il est généralement reconnu que les femmes et les hommes contribuent de manière différente, et souvent inégale, à la gestion de l’eau et de l’assainissement … , aussi bien au niveau du ménage que de la communauté.

Les femmes s’occupent de chercher l’eau nécessaire pour le ménage et, dans la mesure où elles s’assurent que l’approvisionnement est suffisant et où elles s’occupent de la stocker de manière adéquate dans la maison, elles sont de facto celles qui gèrent l’eau au sein du ménage.

Les petites filles sont régulièrement privées d’éducation car leurs mères ont besoin d’elles pour aller chercher l’eau pendant la journée. Les femmes jouent souvent un rôle clé également au niveau de la communauté, parfois jusqu’à prendre en charge la construction et la maintenance des installations d’accès à l’eau. – Partagedeseaux

« Imaginez : 200 millions d’heures représentent 8,3 millions de jours ou plus de 22 800 ans »,  « C’est comme si une femme était partie de chez elle avec un seau vide à l’âge de la pierre et qu’elle ne revenait avec de l’eau qu’en 2016. Vous vous rendez compte à quel point le monde a progressé pendant ce temps ?

Réfléchissez à tout ce que les femmes auraient pu accomplir. » Sanjay Wijesekera,le directeur des programmes mondiaux de l’UNICEF pour l’eau, l’assainissement et l’hygiène.

En Inde, les femmes risquent leur vie pour aller chercher de l’eau

 

Références : ONU, WWD

 2 Commenter
Fermer

Ajouter un commentaire

Annonce

Annonce

Ne manquez pas